TÉLÉCHARGER BIBLIOTHEQUE JSTL


Il est possible de télécharger cette implémentation de référence à l'URL: hhttp:// adevarul.top JSTL est aussi inclus dans le JWSDP (Java Web. 27 janv. JSTL (Java Server Pages Standard Tag Library) est une spécification qui encapsule Cliquez sur le jar (encadré en rouge) pour le télécharger. 25 oct. Vous aurez probablement besoin de télécharger la JSTL pour l'inclure dans le dossier lib votre projet afin que celui-ci puisse démarrer.

Nom: BIBLIOTHEQUE JSTL
Format: Fichier D’archive
Version: Nouvelle
Licence: Libre (*Pour usage personnel)
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille: 21.21 MB

HTML est un langage de publication d'hypertexte sur le Web. Ce produit prend en charge toutes les balises dans la spécification HTML 4. Outre HTML 4. Vous pouvez incorporer la bibliothèque JSTL en tant que facette d'un projet lors de la création d'un projet Web ou l'ajouter au projet après avoir sélectionné Projet Propriétés Facettes du projet. Une fois le projet créé, un raccourci du descripteur de déploiement Web est généré et suit le nom du projet.

27 nov. Bonjour à tous, Je souhaiterais accéder à un lien valide qui me permette de télécharger la librairie JSTL en JAR. Merci d'avance pour votre. D'abord, vous avez besoin de télécharger les bibliothèque de standard de JSTL. Si vous avez téléchargé Tomcat server, ces bibliothèque se trouvent dans le. Chapitre 3 - Bibliothèques de balises et JSTL Sommaire Les bibliothèques de balises JSP La JSTL (Java Standard Tag Library) Télécharger la présentation.

Abordons pour commencer la mise en place d'un attribut dans la requête. Il suffit d'utiliser les trois attributs suivants: L'attribut var contient le nom de la variable que l'on veut stocker, value sa valeur, et scope la portée de cette variable. Simple, rapide et efficace! Voyons maintenant comment récupérer cette valeur pour l'afficher à l'utilisateur, par exemple:. Vous remarquerez que nous utilisons ici dans l'expression EL l'objet implicite requestScope , qui permet de rechercher un objet dans la portée requête uniquement.

Et effectivement, dans ce cas cela fonctionne également. Nous retrouvons ici une illustration du mécanisme dont je vous ai parlé lorsque nous avons appliqué les EL dans notre code d'exemple.

Par défaut, si le terme de l'expression n'est ni un type primitif int , char , boolean , etc. Voilà donc pourquoi cela fonctionne avec la seconde écriture: N'oubliez pas: Toutefois, afin d'éviter toute confusion si jamais des variables aux noms identiques venaient à coexister, il est également conseillé de n'utiliser la seconde écriture que lorsque vous souhaitez faire référence à des attributs de portée page , et d'utiliser la première écriture que je vous ai présentée pour le reste session , request et application.

La modification d'une variable s'effectue de la même manière que sa création. Ainsi, le code suivant créera une variable nommée "maVariable" si elle n'existe pas déjà, et initialisera son contenu à "12":. Pour information, il est également possible d'initialiser une variable en utilisant le corps de la balise, plutôt qu'en utilisant l'attribut value:. À ce sujet, sachez d'ailleurs qu'il est possible d'imbriquer d'autres balises dans le corps de cette balise, et pas seulement d'utiliser de simples chaînes de caractères ou expressions.

Voici par exemple comment vous pourriez initialiser la valeur d'une variable de session depuis une valeur lue dans un paramètre de l'URL:. Certains d'entre vous se demandent probablement comment il est possible de définir ou modifier une valeur particulière lorsqu'on travaille sur certains types d'objets… Et ils ont bien raison! Et c'est ici que vous devez vous poser la question suivante: En effet, il vous manque deux attributs pour y parvenir!

Regardons donc de plus près quels sont ces attributs, et comment ils fonctionnent:. Remarquez dans le dernier exemple qu'il suffit d'utiliser une EL avec pour mot-clé null dans l'attribut value pour faire passer la valeur d'une propriété à null.

Pour information, lorsque l'objet traité n'est pas un bean mais une simple Map , cette action a pour effet de directement supprimer l'entrée de la Map concernée: Dernière étape: Une balise est dédiée à cette tâche, avec pour seul attribut requis var.

Par défaut toujours, c'est le scope page qui sera parcouru si l'attribut scope n'est pas explicité:. Voilà déjà un bon morceau de fait! Ne soyez pas abattus si vous n'avez pas tout compris lorsque nous avons utilisé des objets implicites.

Nous y reviendrons de toute manière quand nous en aurons besoin dans nos exemples, et vous comprendrez alors avec la pratique. La JSTL fournit deux moyens d'effectuer des tests conditionnels. Le premier, simple et direct, permet de tester une seule expression, et correspond au bloc if du langage Java.

Le seul attribut obligatoire est test. Ici, le corps de la balise est une simple chaîne de caractères. Elle ne sera affichée dans la page finale que si la condition est vraie, à savoir si l'expression contenue dans l'attribut test renvoie true. Ici, c'est bien entendu le cas, 12 est bien supérieur à 7. Le résultat du test conditionnel sera stocké dans la variable et dans le scope défini, et sinon dans le scope page par défaut.

Présentation de la Java Standard Tag Library (JSTL)

L'intérêt de cette utilisation réside principalement dans le stockage des résultats de tests coûteux, un peu à la manière d'un cache, afin de pouvoir les réutiliser en accédant simplement à des variables de scope. Elle est en réalité constituée de plusieurs balises:.

Elle est l'équivalent du mot-clé case en Java, dans un bloc switch.

Elle est l'équivalent du mot-clé default en Java, dans un bloc switch. Elle ne peut contenir aucun attribut, et son corps ne sera évalué que si aucune des conditions la précédant dans le bloc n'est vérifiée. Voilà pour les conditions avec la JSTL. Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de prendre plus de temps ici, la principale différence avec les conditions en Java étant la syntaxe utilisée. Abordons à présent la question des boucles.

Dans la plupart des langages, les boucles ont une syntaxe similaire: Prenons pour commencer une simple boucle for en scriptlet Java, affichant un résultat formaté dans un tableau HTML par exemple:. Avec la JSTL, si l'on souhaite réaliser quelque chose d'équivalent, il faudrait utiliser la syntaxe suivante:.

Avant tout, on peut déjà remarquer la clarté du second code par rapport au premier: On devine rapidement ce que produira cette boucle, ce qui était bien moins évident avec le code en Java, pourtant tout aussi basique. Étudions donc les attributs de cette fameuse boucle:. Vous remarquerez bien évidemment que l'utilisation de tags JSTL dans le corps de la balise est autorisée: Passons maintenant à quelque chose de plus intéressant et utilisé dans la création de pages web: Si ce terme ne vous parle pas, c'est que vous avez besoin d'une bonne piqûre de rappel en Java!

JSTL TÉLÉCHARGER BIBLIOTHEQUE

Et ce n'est pas moi qui vous la donnerai, si vous en sentez le besoin, allez faire un tour sur ce chapitre du tuto de Java. La syntaxe utilisée pour parcourir une collection est similaire à celle d'une boucle simple, sauf que cette fois, un attribut items est requis. Et pour cause, c'est lui qui indiquera la collection à parcourir. Imaginons ici que nous souhaitions réaliser l'affichage de news sur une page web.

Imaginons pour cela que nous ayons à disposition un ArrayList ici nommé maListe , contenant simplement des HashMap. Chaque HashMap ici associera le titre d'une news à son contenu. Nous souhaitons alors parcourir cette liste afin d'afficher ces informations dans une page web:.

Je sens que certains vont m'attendre au tournant… Eh oui, j'ai utilisé du code Java! Et du code sale en plus! Mais attention à ne pas vous y méprendre: Il va de soi que dans une vraie application web, ces données seront initialisées correctement, et non pas comme je l'ai fait ici.

Qu'elles soient récupérées depuis une base de données, depuis un fichier, voire codées en dur dans la couche métier de votre application, ces données ne doivent jamais et en aucun cas, je répète, elles ne doivent jamais et en aucun cas, être initialisées directement depuis vos JSP!

Le rôle d'une page JSP, je le rappelle, c'est de présenter l'information, un point c'est tout.

Revenons à notre boucle: Ainsi, pour accéder respectivement aux titres et contenus de nos news, il suffit, via la notation avec crochets, de préciser les éléments visés dans notre Map, ici aux lignes 19 et Nous aurions très bien pu utiliser à la place des crochets l'opérateur point: Les attributs présentés précédemment lors de l'étude d'une boucle simple sont là aussi valables: Si les attributs begin et end spécifiés dépassent le contenu réel de la collection, par exemple si vous voulez afficher les dix premiers éléments d'une liste mais qu'elle n'en contient que trois, la boucle s'arrêtera automatiquement lorsque le parcours de la liste sera terminé, peu importe l'indice end spécifié.

Si j'ai mis entre parenthèses le dernier élément, c'est parce qu'il est déconseillé d'utiliser cette boucle pour parcourir une chaîne de caractères dont les éléments sont séparés par des caractères séparateurs définis. Voyez le paragraphe suivant pour en savoir plus à ce sujet.

Enfin, sachez qu'il est également possible d'itérer directement sur le résultat d'une requête SQL. Cependant, volontairement, je n'aborderai pas ce cas, pour deux raisons:. Il reste un attribut que je n'ai pas encore évoqué et qui est, comme les autres, utilisable pour tout type d'itérations, que ce soit sur des entiers ou sur des collections: Tout comme l'attribut var , il est utilisé pour créer une variable de scope , mais présente une différence majeure: J'ai utilisé ici la propriété count de l'attribut varStatus , affichée simplement en tant que numéro de news.

Cet exemple est simple, mais suffit à vous faire comprendre comment utiliser cet attribut: Pour terminer, sachez enfin que l'objet créé par cet attribut varStatus n'est visible que dans le corps de la boucle, tout comme l'attribut var. La syntaxe est presque identique:. Entry , et possède donc les propriétés suivantes:. Permet de découper des chaînes de caractères selon un ou plusieurs délimiteurs. Chaque marqueur ainsi obtenu sera traité dans une boucle de l'itération. Permet d'ajouter simplement un paramètre à une URL représentée par le tag parent.

Le Corps du tag peut être utilisé à la place de l'attribut value afin de définir la valeur du paramètre. Permet de créer des URLs absolues, relatives au contexte, ou relatives à un autre contexte. Le corps du tag peut contenir n'importe quel code JSP.

Toutefois, le corps du tag est bufférisé et tout ce qui est écrit à l'intérieur n'est pas reporté sur la page JSP mais ignoré. Cela permet d'utiliser des balises itérations ou conditionnels pour créer la liste des paramètres:. Il est possible pour cela d'utiliser le tag ou la fonction. Permet d'importer une ressource selon son URL. Ce tag a deux comportement différent: Toutefois, si l'attribut varReader est utilisé, le corps du tag doit être utilisé afin d'accéder au Reader dont la portée est limitée à l'intérieur du tag.

Si le serveur d'application ne peut pas accéder à la ressource, une JspException sera lancée Si les attributs var et varReader sont absents, le contenu de la ressource sera directement affiché sur la page JSP.

Si le type d'encodage n'est pas spécifié, c'est celui de la ressource qui sera utilisée, ou "ISO" en dernier recours. Ainsi la classe java.

Locale permet de représenter les spécificités régionales, ainsi que la classe java. ResourceBundle pour accéder aux données des fichiers de localisation.

Par exemple pour gérer les langues françaises, anglaises et italiennes, on pourrait avoir les fichiers suivants:. Il est également possible d'utiliser un code de pays afin de gérer des différences au sein même d'une langue.

Par exemple si on veut pouvoir différencier le français selon que le client soit Français ou Canadien, on pourra utiliser en plus les fichiers suivants:. Il est également possible d'utiliser une variante plus spécifique, afin d'apporter une différenciation sur des critères spécifiques système d'exploitation, variante d'une langue, Lorsque un nouvel utilisateur se connecte, la valeur de l'header HTTP " Accept-Language " est utilisée pour rechercher la meilleure Locale à utiliser.

Si la clef ne peut pas être trouvée un message du style "??? On accède aux données localisées grâce aux différentes clefs. Et le code suivant affichera alors la chaîne "Bienvenue" aux utilisateurs francophones:.

Il est possible de modifier dynamiquement la configuration de la JSTL. On peut ainsi:. Cette variable peut être utilisée afin de modifier la langue d'un utilisateur ou de forcer l'utilisation d'une Locale pour une page particulière. Cette variable ne devrait pas être utilisée dans le fichier web.

Cette variable devrait être configurée dans le fichier web. Il est inutile de la modifier par la suite. Cette variable indique le Resourcebundle par défaut de l'application.

Il est conseillé de définir sa valeur dans le fichier web. Le LocalizationContext est une simple classe contenant les informations de localization la Locale et le ResourceBundle. Cette balise permet notamment d'ignorer l'header HTTP " Accept-Language " afin de forcer l'utilisation d'une autre langue.

Attention à ne pas changer la langue du scope application car cela affecterait tous les utilisateurs Permet de changer la Locale à utiliser dans les tags de la librairie, ou de créer une variable LocalizationContext afin de la réutiliser dans d'autres tags de la librairie. Ainsi, si " message. Pour plus de détail sur les possibilitées de formatage du texte, veuillez consulter la documentation des classes MessageFormat , DecimalFormat et ChoiceFormat du package java.

Ce tag permet de fixer l'encodage de la requête HTTP du client. En effet, de nombreux navigateurs ne respectent pas les spécifications HTTP et ne spécifient pas l'header Content-Type dans leur requête. Ce tag fait un appel à la méthode setCharacterEncoding de la Servlet.

Il doit donc être utilisé avant tout accès aux paramètres de la requête HTTP Ces tags prennent en compte la Locale de l'utilisateur pour paramétrer l'affichage Définit le fuseau horaire à utiliser dans l'application.

Si aucune valeur n'est définie, le fuseau horaire du serveur sera utilisé. Permet de changer le fuseau horaire à utiliser dans les tags de la librairie, ou de créer une variable TimeZone afin de la réutiliser dans d'autres tags de la librairie. Permet d'utiliser un timeZone limité à une partie de la page JSP le corps du tag. Permet de créer des dates en analysant une chaîne de caractère.

Le TimeZone et la Locale peuvent modifier le comportement de ce tag. Une exception est renvoyée si la chaîne " value " ne correspond pas au pattern ou au style indiqué. Il est fortement recommandé d'utiliser un pattern. En effet les styles dateStyle et timeStyle varient selon la Locale et peuvent engendrer des erreurs Permet de formater une date afin de l'afficher à l'utilisateur.

Le TimeZone et la Locale peuvent modifier le résultat de ce tag. Permet d'analyser des chaînes de caractères afin de créer des objets représentant un nombre sous-class de java. La Locale peut modifier le résultat de ce tag.

Une exception est renvoyée si la chaîne " value " ne correspond pas à un nombre valide. Permet de formater un nombre afin de l'afficher à l'utilisateur final Je vous invite à consulter les tutoriels SQL de developpez. On peut bien sûr utiliser des valeurs différentes grâce aux attributs du même nom des différents tags Cette variable définit la source de données qui sera utilisé dans les tags de la librairie.

Cette variable accepte les éléments suivants:. Les chaînes paramétrées utilisent la classe DriverManager pour accéder à la base de données et ne disposent donc pas des dispositifs de gestion de connections d'un vrai DataSource.

Elles ne devraient donc pas être utilisées dans un environnement de production. Si le nombre maximum de ligne vaut -1 ou qu'il n'est pas spécifié, cela signifie qu'aucune limite ne sera appliquée aux requêtes SQL.

Permet de définir le Datasource à utiliser pour les connections à la base de données, ou de créer un objet DataSource. Le corps du tag peut contenir la requête SQL à la place de l'attribut sql. De plus elle peut contenir des tags afin de paramétrer la requête SQL Voir. Result qui comporte les propriétés suivantes:. Il est ainsi possible de paramétrer l'affichage des données à sa guise. Par exemple, pour afficher le résultat d'une requête sous forme de tableau HTML, on peut utiliser le code suivant:.

Toutes les modifications de la base ne seront pas effectuées si une exception survient pendant la transaction. Permet de définir la valeur d'un paramètre d'une requête lorsque le marqueur "? Les différents marqueurs? Time , java. Date , ou java. Cette dernière peut être téléchargée à l'adresse suivante: Depuis le J2SE 5. La version 1.

Or ce préfixe ne doit pas être utilisé dans un document XML. Afin de permettre une compatibilité avec le langage XML , ces attributs ont été renommés et sont donc signalés comme [Deprecated] déprécié. Ce dernier est une recommandation du W3C dont la documentation est accessible à l'adresse suivante: Un tutoriel en français est également disponible sur developpez.

Je vous invite fortement à le consulter: Afin d'interagir avec les données de l'application web, les expressions XPath peuvent être complétées par des variables correspondant aux différents objets implicites.

On peut ainsi utiliser les expressions suivantes à l'intérieur d'une expression XPath:. De plus, lorsqu'elles sont utilisées dans un des tags de cette librairie, les expressions XPath doivent être précédées de l'objet représentant le document ou le noeud XML:. Cette section décrit les actions de bases sur les fichiers XML, c'est à dire l'analyse de fichier XML et l'accès à ses valeurs via des expressions XPath.

Le Corps du tag peut contenir le code XML à analyser. Dans ce cas l'attribut doc ne doit pas être utilisé. Cette section décrit les actions de contrôle qui peuvent être utilisées sur les documents XML.

Ces tags fonctionnent de la même manière que les actions du même nom de la librairie , mis à part qu'ils s'appliquent à une expression XPath sur un document XML. Ce tag permet d'effectuer un traitement conditionnel. Il fonctionne de la même manière que le tag du même nom de la librairie , mis à part qu'il s'applique à une expression XPath sur un document XML.

Corps du tag: Le code qui sera évalué pour chaque élément de l'expression XPath. Une bonne connaissance d' XSLT est donc obligatoire. XSLT est une recommandation du w3c: Le Corps du tag peut contenir le document XML à la place de l'attribut doc. Permet d'ajouter simplement un paramètre à une transformation XSLT.

La création de librairies de fonctions est une nouveauté des JSP 2. En effet, les fonctions EL doivent être définies dans un descripteur de taglib.

Ainsi, cette librairie n'est disponible que dans la JSTL 1. La plupart des fonctions de cette librairie concernent la gestion des chaînes de caractères. Toutes ces fonctions interprètent la valeur null comme un chaîne vide "".

Le résultat est équivalent à l'utilisation de la méthode contains de la classe String. Le résultat est équivalent à l'utilisation de la méthode containsIgnoreCase de la classe String. Le résultat est équivalent à l'utilisation de la méthode endsWith de la classe String. Le résultat est équivalent à l'utilisation de la méthode indexOf de la classe String. Indique le nombre d'éléments d'une collection tableau, List , Set , Map Retourne la chaîne après avoir remplacé toutes les occurrences d'une chaîne par une autres:.

Le résultat est le même que celui obtenu avec la classe java. Le résultat est équivalent à l'utilisation de la méthode startsWith de la classe String. Le résultat est équivalent à l'utilisation de la méthode substring de la classe String. Le résultat est équivalent à l'utilisation de la méthode toLowerCase de la classe String.

Le résultat est équivalent à l'utilisation de la méthode toUpperCase de la classe String. Le résultat est équivalent à l'utilisation de la méthode trim de la classe String. Elle permet également de créer des tags compatibles avec ceux de la JSTL indépendamment de son implémentation.

Je n'indique ici qu'un aperçu rapide des possibilités d'interaction avec la JSTL. Vous trouverez plus d'information sur la création de librairie de tags dans ce tutoriel: Cette classe comporte également des attributs statiques contenant le nom des différents éléments de la configuration. Par exemple, pour changer la locale de la page courante en anglais, on peut utiliser le code suivant:.

ConditionalTagSupport est une classe abstraite permettant de faire un tag conditionnel simplement. Il suffit ainsi d'implémenter le code de la méthode condition qui déterminera si le corps doit être affiché ou pas. Il n'y a pas à se soucier du fonctionnement réel du tag. Par exemple, pour écrire un tag conditionnel qui n'évalue son corps que si la session comporte un attribut " login-info ", il suffit d'utiliser le code suivant:.

JSTL TÉLÉCHARGER BIBLIOTHEQUE

LoopTagSupport est une classe abstraite permettant de faire un tag itératif simplement sans se soucier du fonctionnement réel du tag.

Il suffit d'implémenter les méthodes prepare , hasNext , et next qui permettent respectivement de:.

BIBLIOTHEQUE JSTL TÉLÉCHARGER

Ainsi, le tag appellera la méthode prepare à l'initialisation, puis les méthodes hasNext et next autant de fois que nécessaire Par exemple, pour parcourir les différents caractères d'une chaîne, on peut utiliser le code suivant:.

Le principal avantage de cette solution vient du fait qu'il est possible d'apporter un grand nombre de condition sur la boucle. En effet, les tags itératifs de la JSTL sont tous basés sur cette classe.

La classe LoopTagSupport gère en effet tous les. Il suffit donc d'assigner les valeurs aux attributs du même nom pour pouvoir en profiter Attention, il faut pour cela définir les méthodes getter et setter de ces différents attributs de LoopTagSupport , et les déclarer dans le descripteur de taglib Par exemple, pour accéder à un message du ResourceBundle par défaut, il suffit d'utiliser le code suivant:.

En apportant la plupart des fonctionnalités de bases d'une application web, la JSTL devrait s'imposer dans le développement d'application J2EE. En effet, bien que de nombreuses librairies de tags proposent déjà les mêmes fonctionnalités, la JSTL ne se présente pas comme une énième librairie concurrente, mais propose une harmonisation de toutes ces librairies. Il y a de fortes chances que les prochains frameworks J2EE s'appuient sur la JSTL afin de se concentrer sur leurs fonctionnalités propres.

Chapitre 3 Les bibliothèques de balises JSP et la JSTL

Vous avez aimé ce tutoriel? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants: Tutoriels Blog Twitter. Actuellement, deux versions de la JSTL sont disponibles, avec les restrictions suivantes: Librairie URI Préfixe core http: Configuration du web.

Déclaration de la librairie 'core': Cette section comporte les actions de base pour la gestion des variables de scope d'une application web: Attribut Req. Type Description value oui Object L'expression qui sera évaluée et affichée. Si le type réel implémente java. Reader , alors c'est son contenu qui sera affiché. Exemple Sélectionnez. Il doit correspondre soit à un bean avec la méthode mutateur correspondante setProperty , soit à un objet de type java. Supprime la variable de scope indiqué.

Type Description var oui String Nom de la variable de scope à supprimer. Intercepte les exceptions qui peuvent être lancées par son corps Attribut Req. Type Description test oui booleen La condition de test qui déterminera si le corps devra être evalué ou non.

Chapitre 3 Les bibliothèques de balises JSP et la JSTL - ppt video online télécharger

Type Description test oui boolean La condition de test qui déterminera si le corps devra être évalué ou non on utilise généralement une Expressions Languages.

Ainsi, les tags de cette section possèdent en commun les attributs suivants: N correspondant à la valeur de step. Nom Type Description begin Integer Valeur de l'attribut begin du tag null si absent.

Ainsi que les attributs standards des boucles Voir la liste des attributs standards.

Type Description items oui String La chaîne de caractère qui sera découpé. Ainsi que les attributs standard des boucles Voir la liste des attributs standards. Cette section décrit quelques tags utiles pour la gestion des URLs: Par défaut, il prend la valeur du contexte de l'application courante tel qu'il est renvoyé par request.

Le Tutoriel de Java JSP Standard Tag Library (JSTL)

Envoi une commande de redirection HTTP au client. Par défaut, il prend la valeur du contexte de l'application courante tels qu'il est renvoyé par request. Cette librairie simplifie la localisation et le formatage des données. Déclaration de la librairie 'fmt': Par exemple pour gérer les langues françaises, anglaises et italiennes, on pourrait avoir les fichiers suivants: Par exemple si on veut pouvoir différencier le français selon que le client soit Français ou Canadien, on pourra utiliser en plus les fichiers suivants: On peut ainsi: Variable javax.

Changer la locale de l'utilisateur Sélectionnez. Locale par défaut Description Définit les propriétés régionales par défaut de l'application. C'est à dire celles qui seront utilisées lorsque l'application ne gère aucun des langages du header HTTP " Accept-Language ", et que la Locale n'est pas spécifiée Définit par web.

Exemple web. Contexte de localization ResourceBundle Description Définit le ResourceBundle qui sera utilisé pour l'internationalisation des chaînes. Permet de changer la Locale à utiliser dans les tags de la librairie. Consulter la classe Locale pour plus de détails. Si absent, la valeur du sera modifiée selon les règles du scope.

Permet l'affichage d'un message depuis un ResourceBundle. Permet de définir l'encodage de caractère utilisé par le navigateur du client. Ces différents styles varient selon la locale. Cet attribut est prioritaire sur dateStyle et timeStyle. Sa syntaxe est la même que celle utilisé avec la classe java. Date La date à formater. Si absent, elle sera affichée directement dans la JSP. Des '0' seront ajouté au début de la chaîne si le nombre est trop petit. Déclaration de la librairie 'SQL': Maxrows Description Permet de limiter le nombre maximum de ligne de résultat qu'une requête peut retourner.

Nom du driver JDBC à utiliser. URL de la base de données.